Attirée par les belles lumières, la couleur, les textures ; sensible à l’humour et la poésie de l'inattendu,  je réalise des portraits en prenant le temps de créer une atmosphère et une relation sans artifice. Dans cette rencontre autour du portrait, outre le fait d’essayer de tirer le meilleur parti de mon modèle, j'aime la qualité du contact. La conversation, la parole est au centre de tout pour saisir une intériorité, un regard.


Mon goût pour la photographie et les visages remonte à l’adolescence où dans la lumière irradiante du sud et de celle des bords de mer, je photographie tous ceux qui m’entourent. Plus tard, les paysages urbains, les friches industrielles dans une ville de Marseille encore brute, forgeront un autre regard tourné vers la forme, les lignes et la composition.

Depuis quelques années, je réalise des portraits d’artistes en résidence d’écriture. Pour les institutions, c’est une façon de garder une mémoire sensible de leur passage. 

Installée dans le centre de Bordeaux, je propose de réaliser des portraits professionnels ou personnels  : réaliser un book, présenter qui vous êtes, se souvenir d’un moment. Je travaille de façon la plus légère possible, en me focalisant sur la qualité de la lumière et le naturel de mon modèle.  Le temps a aussi son importance pour créer une complicité et une relation de confiance.  

*    *    *

Etudes

Diplômée de l'IEP d'Aix en Provence (1996) en section Eco-Fi et d'un DEA de Sciences Politiques Comparées (1997), c'est dans le journalisme et l'édition à Paris que démarrent mes premières expériences professionnelles. J'écris, réécris et coordonne des auteurs sur diverses publications.

Pendant mes études, je me passionne pour l'économie de la culture et les politiques culturelles en prenant comme point d'observation le Théâtre. Plus tard, ce sera la Friche de la Belle de Mai à Marseille. Je suis la naissance de ce projet avec la complicité de la DRAC PACA pour analyser la façon dont se construit et se négocie une politique publique de la culture à l'échelle locale. 

Formation continue

Si j'ai commencé la photographie de façon autodidacte, suivre les ateliers Verdier à Paris pendant deux ans en cours du soir m'a beaucoup apporté (laboratoire argentique, photographie à la chambre).  A deux reprises aussi, je me forme à l'image numérique à l'Ecole des Gobelins à Paris. Laboratoire numérique (2007). Photoshop avancé (2011)

Copyright © All rights reserved.
Using Format