Disparate, la librairie alternative

Installée dans un petit local qui jouxte celui du Boulevard des Potes dans le quartier St Michel, l’association Disparate est un joyeux bric à brac de toutes les déclinaisons de la micro-édition : cartes postales, fanzines, revues, sérigraphies, sacs, t-shirt, Pin-s…


Chaque objet apporte sa touche de couleur et son trait graphique singulier à cet ancien salon coiffure de la rue Bergeret où le plafond, un poil kitch, est resté intact. « Un plafond gris métallisé en papillotes pour mèches», détaillent amusés Pauline Despiau et Stéphane Rouet, les fondateurs du lieu qui compte désormais près de 150 adhérents. Tous les deux scrutent sur Internet ; repèrent sur des revues spécialisées ou lors des nombreux salons auxquels ils participent, artistes, illustrateurs, photographes ou graphistes. « Pour 10 euros d’adhésion, nous proposons à ces artistes de mettre en dépôt-vente leur production, souvent des fanzines ou des œuvres à petits tirages », explique Pauline qui s’apprêtait à rejoindre le Festival Off d’Angoulême où plusieurs de leurs adhérents exposaient. 

“Entretenir un réseau de créateurs”

« Notre objectif est aussi d’entretenir ce réseau de créateurs, de créer du lien. Disparate c’est une plateforme de diffusion mais aussi de rencontres de tous ceux qui ont choisi cette forme d’expression autour du fanzine et du Do It yourself ». Une tendance née dans les années cinquante mais qui a repris un second souffle grâce aux blogs et aux Tumblr. « C’est une façon de donner une matérialité à des productions artistiques qui démarrent par de petites notoriétés sur Internet et cela à moindre coût puisque souvent les fanzines sont fabriqués de A à Z par leur concepteur et souvent à base de photocopies ». 


A noter : Disparate propose la première semaine des vacances de février dans les locaux du Boulevard des potes, un atelier pour enfants de 7 à 11 ans autour de la Bande dessinée.
Du 15 au 19 février de 14H à 16h30. 5 euros la journée. Gouter offert.   


Article publié dans Sud-Ouest le 05 février 2016

Using Format