De la Junk-food Végane, locale et bio

« Ici tout est Végan ! » peut-on lire en passant le seuil de ce nouveau lieu dont le décor tout simple, plonge dans une ambiance scandinave et juste ce qu’il faut de branché. 


En parcourant la carte, on songe, un peu ironique que le Hot-dog fait exception à la politique de la maison. « Pas du tout, les saucisses sont à base de protéine de blé et de soja avec quelques légumes », corrige d’emblée Melissa Astier qui vient tout juste d’ouvrir en plein quartier étudiant, derrière la place de la Victoire, Munchies, un lieu de restauration rapide. « Munchies comme fringale en américain et ces petites choses à grignoter ». 

Le chantier de cuisine de Thierry Marx

C’est en suivant le chantier de cuisine nomade à Blanchefort dirigé par Thierry Marx qu’est né son projet de reconversion après une première vie comme chargée de production dans le spectacle. “Même si on reste dans le registre de la Junk Food, j’avais en tête l’idée de montrer qu’il est possible de proposer des choses saines et créatives”, poursuit-celle qui a fait du tartare d’Algues sa spécialité : « une sorte de tapenade qui sert de base pour les hot-dogs ». 

 Une influence qui remonte à très loin pour cette trentenaire élevée dans une ambiance un peu baba dans les gorges de l’Ardèche. « On se nourrissait d’Algues et toujours avec du bio, ça fait partie de mon éducation». Son goût pour la cuisine indienne et japonaise influence aussi beaucoup les bols végétariens un peu plus élaborés qu’elle propose le midi à côté des formules Hot-dog pour les étudiants. Des formules qui ne dépassent pas les 7 euros. « Tout ce que je cuisine ici est Végan, c’est-à-dire sans produit d’origine animale, sans œuf, sans sucre raffiné, sans lait et quand ce n’est pas bio je me sers toujours auprès des producteurs locaux des capucins». 

Après 3 semaines d’ouverture, la formule semble avoir plu aux papilles des étudiants, mais aussi des profs contents et curieux de découvrir cette nouvelle approche du fast-food. 

 Quitterie Bernard 

Munchies / 21 rue des Augustins à Bordeaux / Tel 0556218261

Article paru dans Sud Ouest le 10/10/2016 

Using Format